Rechercher
  • ghost291

Les coulisses de notre partenariat avec Suicide Écoute.


Nous nous baladons parfois les samedi après-midi dans les rues d’Annecy, rues pleines de magasins et de boutiques en tous genres.


Rues pleines de clients, déambulant avec les mains remplies de sacs où nous pouvons y lire « H&M », « FNAC », « Nature et découvertes » …


Nous n’allons pas faire genre que nous n’allons jamais dans ce genre de magasins, cela nous arrivent … parfois.


Mais quand nous regardons tous ces gens, c’est comme finalement observer une fourmilière. Les fourmis « courent » dans tous les sens, en masse et réalisent mécaniquement leurs tâches, unes après les autres.


Et il y a certaines personnes qui donnent cette impression, non ? Le samedi est consacré aux magasins, acheté, consommé de façon presque … mécanique.


Mais est-ce qu’il y a besoin d’acheter de nouveaux objets toutes les semaines ? Non, bien sûr que non mais la société a créé une société de (sur)consommation, une norme.


Parfois la consommation répond même à certaines pressions sociales ? Qui n’a jamais réclamé à ses parents des vêtements de marques pour faire comme les copains pour s’intégrer dans un groupe ? Il faut avoir toujours mieux que son voisin, toujours acquérir les dernières nouveautés. Consommer pour correspondre à des standards.


Mais nous faisons tout cela pour qui réellement ? Pour nous ? Honnêtement cela serait se mentir que de répondre oui.


Parfois les normes, les croyances ou les pressions sociales sont tellement fortes que certaines personnes perdent pieds. Elles ne sont plus elles … des fantômes.


Ces personnes doivent alors apprendre à vivre pour elles, se connaître, c’est un chemin long.


A travers Since Nothing, nous traitons de ce sujet, la nécessité de vivre pour soi (Live for you), nous essayons délivrer un message afin de te pousser à t’autoriser à être toi, à vivre ta singularité.


Notre travail parle ouvertement des dépressions qui prennent racines dans les normes et pressions sociales mais nous avons rêvé d’aller encore plus loin dans notre engagement.

Et nous l’avons fait, nous avons tissé un partenariat avec Suicide Écoute. Cette association d’une cinquantaine de bénévoles, œuvre à la prévention du suicide depuis 1994 via notamment sa ligne d’écoute ouverte 7/7 j et 24/24 h.



Elle y pratique une écoute anonyme, apolitique et aconfessionnelle et répond à près de 20 000 appels par an, dans un pays où près de 10 000 personnes se suicident chaque année.

Suicide Écoute va désormais faire partie intégrante de notre communication. Nous glissons désormais un flyer de l’association dans chaque colis de Since Nothing afin de sensibiliser nos clients aux problématiques de la dépression et du suicide ainsi que sur les actions de Suicide Écoute.


Le numéro d’écoute (01.45.39.40.00) de Suicide Écoute est affiché sur le site internet de Since Nothing.


Nous allons créer, ensemble une série au sein de notre podcast, afin de mettre en lumière l’effet Papageno en interviewant des personnes qui sont sorties de leur dépression où qui ont renoncés au suicide afin de donner de l’espoir à toute celles et ceux étant en souffrance mentale.

Enfin, nous avons pris la décision de leur verser 10 % de notre chiffre d’affaire. Pour financer cette opération, nous avons décidé de supprimer notre budget communication.

Cet argent sera bien mieux investi dans ce combat que dans de la pub Facebook ou Instagram, non ?


Nous espérons de tout cœur, qu’ensemble, nous puissions remettre quelques étoiles dans l’obscurité de la réalité.

8 vues0 commentaire